Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 23 mai 2014

Bac 2014, préparer l'épreuve de français du bac au Sénégal


Le résumé et la discussion : apprenez à résumer des textes courts jusqu'à avoir le courage d'affronter un texte long. Vous verrez qu'un texte long est une succession de textes courts. (en résumé l'adage peut bien être : - qui peut le moins pourra le plus, à force de s'exercer).

Présents de la lecture

        Mais enfin le temps vient que l'on sait lire - événement capital - le troisième événement capital de notre vie. Le premier fut d'apprendre à voir ; le second d'apprendre à marcher; le troisième est celui-ci, la lecture, et nous voici en possession du trésor de l'esprit universel. Bientôt nous sommes captifs de la lecture, enchaînés par la facilité qu'elle nous offre de connaître, d'épouser sans efforts quantité de destins extraordinaires, d'éprouver des sensations puissantes par l'esprit, de courir des aventures prodigieuses et sans conséquences, d'agir sans agir, de former enfin des pensées plus belles et plus profondes que les nôtres et qui ne coûtent presque rien ; et, en somme, d'ajouter une infinité d'émotions, d'expériences fictives, de remarques qui ne sont pas de nous, à ce que nous sommes et à ce que nous pouvons être .
      De même que, sous le sommeil, il arrive, dit-on, que nous croyons vivre toute une existence, cependant que l'horloge ne compte que quelques secondes, ainsi, par l'artifice de la lecture, il se peut qu'une heure nous fasse épuiser une vie. (Paul VALÉRY)


Le monde menacé par le progrès

       L'apparition des progrès techniques et scientifiques dans la vie quotidienne ne va pas sans problèmes sérieux. Les villes qui devraient permettre de bénéficier du confort moderne connaissent un entassement qui y rend la ville pénible : encombrement automobiles, insuffisance des transports en commun, bruit. Il s'y ajoute la pollution de l'air due aux gaz lâchés par les automobiles ou les milliers de cheminées.
        Pour échapper à cette atmosphère pesante, le citadin, peut-il fuir vers la nature ? Oui à condition d'affronter les longues files de voitures qui quittent la ville chaque week-end vers une campagne qui recule de plus en plus devant les banlieues. Ira-t-il passer ses vacances au bord de la mer ? Il risque de la trouver polluée par le pétrole rejeté par les innombrables bateaux qui nettoient leurs cales, en mer ou font naufrage provoquant des " marées noires ". Pollution de l'air et de l'eau, disparition de la nature inquiètent les dirigeants des pays développés qui se demandent si la vie sera encore possible dans quelques dizaines d'années et qui commencent à prendre des mesures pour protéger " l'environnement ". (Science et vie Junior Juin 1989)

Le commentaire de texte : texte proposé

La mort de Fama

Une fois libéré, Fama veut retourner à Togobala, le village natal. Malheureusement, celui-ci est situé dans le pays voisin, et la frontière était fermée. Voulant passer quand même, Fama saute du pont sur la berge, mais il est attaqué et mortellement blessé par un caïman sacré. Les gardes frontaliers le ramassent et l’emmènent en ambulance.



     Il se réveilla. Deux infirmiers le maîtrisèrent sur le brancard ? Un autre agitait une seringue. A-t-il été piqué ? Fama l’ignorait, mais il voyait à nouveau, entendait à nouveau les pétards, les feux, les secousses, la poussière. Mais pourquoi Fama, qui allait à la puissance, au pouvoir, ne rêvait-il pas de lune ? N’est-il pas certain que rêvent toujours de lune ceux qui ont sur leur chemin la grande fortune, le grand honneur ? La lune… La lune de Fama… Sa lune ! La lune…
     Fama sur un coursier1 blanc qui galope, trotte, sautille et caracole. Il est comblé, il est superbe. Louange au Miséricordieux ! Mais Fama se retourne. Son escorte s’est évanouie. Où ont-ils disparu, mes suivants ? proteste-t-il. Il est seul, il sent la solitude venir, elle assaille, pénètre dans son nez qui souffle un nuage de fumée, balaie les yeux, répand les larmes, vide le cœur, remplit les oreilles de la nausée2 jusqu’à ce que pointe et sorte la queue fuyante et le manque, Fama les pourchasse. Soudain un éclair explose, éparpille l’air, le ciel et la terre, et le coursier se cabre au bord du gouffre3. Fama tremblote. Une prière. Tout s’arrange doux et calme, la douceur qui glisse, la femme qui console, et l’homme, et la rencontre d’un sous-bois frais et doux, et les sables menus et fins, et tout se fond et coule doucement et calmement, Fama coule, il veut tenter un petit effort.
     Fama avait fini, était fini. On en avertit le chef du convoi sanitaire.



Ahmadou Kourouma, Les soleils des Indépendances, pp.195-196, 1970.



Vous ferez de ce texte un commentaire suivi ou composé. Dans le cadre d’un commentaire composé, vous pourrez montrer comment le narrateur, par le biais de la ponctuation et de diverses figures, parvient à traduire une vision de Fama partagée entre un espoir d’élévation vers la gloire et une mort insidieuse.


La dissertation :

Dans la Préface de Marie Tudor, (1833), Victor Hugo écrit qu' « Il y a deux manières de passionner la foule au théâtre: par le grand et par le vrai. Le grand prend les masses, le vrai saisit l'individu ».

Connaitre Hugo est pour le moins important pour savoir qu'il milite pour le mélange des genre qui permet au théâtre de toucher tous les publics. 

Pourquoi le théâtre a-t-il de l'audience? Une question à laquelle répond cette citation. Le théâtre put toucher tout le monde par son caractère réaliste, proche de la vie. Il est spectaculaire, il est un art magnifique, au sens étymologique du terme.

Mais le théâtre s'adresse aussi par endroit à chaque spectateur capable de lire la vérité qui le concerne à travers de l'action, une vérité issue de l'éclat du conflit social?
Sujet

Conseils méthodologiques

Une maîtrise de la méthode est un gain de temps, et cela permet au correcteur de vous suivre dans votre logique. Selon la technique, bien respecter les recommandations des professeurs et s'exercer en conséquence suffisance.

Correction de l'expression

Certaines fautes irritent le correcteur, les accords de genre et de nombre en particulier. Or, de nos jours, les élèves les négligent couramment.
Les fautes de conjugaison aussi sont énervantes. Pourtant dans les épreuves, vous utilisez majoritairement le présent de l'indicatif.
Les accords du participe passé et des adjectifs entre autres poussent le correcteur à diminuer la note de la copie.
Etant donné que vous choisissez la plupart les mots que vous utilisez, assurez-vous que les mots que vous possédez soient bien orthographiés, et employés à bon escient. 
Mettez toutes les chances de votre côté! Ne négligez aucun détail car, dit-on, "le diable est dans le détail". 

Présentation

Aérez la copie, en faisant voir les parties et les sous-parties (particulièrement l'argumentation)
Adoptez une écriture agréable à lire, qui ne fatigue pas trop les yeux éprouvés des correcteurs.
Utilisez un stylo à ton lisible et qui ne crache pas l'encre pour salir la feuille.